mercredi 5 mai 2010

Critique : Iron Man 2 : Blockbuster décomplexé et assumé



Jouissif. Deux ans après l’arrivée sur grand-écran des premières aventures d’Iron Man, l’homme de fer est de retour dans les salles pour un deuxième volet, bourré d’humour et d’action. Beaucoup choses se sont passées depuis l’arrivée d’Iron Man. Tout le monde sait désormais que Tony Stark et le super-héros ne font qu’un. Plus narcissique que jamais, l’inventeur milliardaire doit faire face aux pressions du gouvernement. Devant la force de la technologie inventée par Tony Stark, les autorités aimeraient voir leur inventeur partager ses secrets avec l’armée. Mais si Tony n’est pas disposé à divulguer les rouages de sa technologie, un vieil ennemi de son père, va refaire surface et mettre à mal la suprématie d’Iron Man. 



Toujours campé avec brio par Robert Downey Jr., ce deuxième volet d’Iron Man surprend par la qualité de ses dialogues. Face à un casting quatre étoiles (succès international du premier oblige), l’interprète du héros Marvel ne lésine pas sur les répliques cultes. Iron Man ne se prend pas au sérieux et c’est incontestablement la force de ce deuxième volet. L’humour, qui avait fait permis au premier opus de bénéficier de critiques presse plutôt favorables, est ici accentué, pour le plus grand bonheur des fans du héros. Sur-vitaminée, cette suite (réussie) peut tout de même dire merci à son casting. De Scarlett Johansson (Natasha Romanoff) à Don Cheadle (Lieutenant-colonel Jim) ou encore Mickey Rourke (Whiplash), les stars hollywoodiennes se bousculent à l’écran. La plus grande performance d’Iron Man 2 est à mettre sur le compte de Sam Rockwell (Justin Hammer). L’acteur excelle dans ce rôle totalement déjanté d’ennemi juré de Tony Spark. 
Iron Man 2 n’en reste pas moins un blockbuster américain. L’action, les jolies filles sans cervelle et les millions de dollars sont au rendez vous. Les fans apprécieront, les autres moins... Une course poursuite en voiture, des avions qui explosent, une intrigue sentimentale clichée. Les scénaristes d’Iron Man 2 ont clairement joué la carte de la facilité. Mais Iron Man 2 est un blockbuster décomplexé et assumé. La grande majorité des spectateurs iront voir le film pour se détendre après une journée de boulot, le pari est gagné. Hilarant, irrévérencieux (parfois), Iron Man 2 est une agréable surprise. Un film pop-corn qui s’assume et amuse. 
On n’avait pas besoin de plus pour déclarer la saison des (bons) Blockbusters 2010 ouverte !

Note :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bande-annonce du film, publicité, invitation... C'est vous qui décidez ! BlogBang