mercredi 15 octobre 2008

Au Cinéma aujourd'hui : Coluche contre Ben Stiller


A priori tout sépare les films « Coluche, l’histoire d’un mec » et « Tonnerre sous les Tropiques ». Ces deux films ont pourtant une chose en commun. Ils sortent aujourd’hui dans les salles de cinémas françaises. Après 57 jours en salles aux Etats-Unis, « Tonnerre sous les Tropiques » a déjà enregistré plus de 109 millions de dollars. La comédie portée à l'écran par Ben Stiller devrait séduire un public plus jeune que le film d’Antoine de Caunes. Après « La Môme » centré sur Edith Piaf, le cinéma français s’offre un nouveau film événement sur un des acteurs principal de la vie médiatique des années 80, Coluche. Après de multiples problèmes (procès), le film sortira bien demain dans la plupart des (bonnes) salles de France. Retour sur deux films qui vont marquer la semaine cinématographique.

« Coluche, l’histoire d’un mec » : Septembre 1980. Coluche triomphe tous les soirs au Gymnase. "Comique préféré des Français", il est au sommet de sa gloire ; télés, radios et journaux se l'arrachent, et sa maison est l'endroit où se croise tout ce que le pays compte de vedettes... Toujours prêt à pousser le bouchon un peu plus loin, il décide, pour rire, de poser sa candidature à la Présidence de la République. Très vite, la France se bidonne, l'acclame, le soutient. Les sondages s'affolent, sa cote monte en flèche. Et si finalement un clown se faisait élire Président ? Lui-même commence à y croire...

La Bande-Annonce : 



Tonnerre sous les Tropique” : Un casting d'enfer pour un voyage... au bout de l'enfer ! En tête d'affiche : Tugg Speedman, la star du film d'action, en chute libre depuis ses trois derniers navets. A ses côtés : Jeff Portnoy, spécialiste des comédies (très) bas de gamme, avide de prouver ses qualités de comédien ; Kirk Lazarus, acteur "Méthode" multi-recompensé et 100 % givré ; Chino, superstar pop et fan d'Al Pacino ; et Kevin Sandusky, le fringant petit jeune tout heureux de faire partie de la bande. Cinq egos surdimensionnés au service du "plus grand film de guerre de tous les temps". Sur le papier, ça se tient (ou presque), mais sur le tournage tout dérape : les caprices des stars et l'incapacité du réalisateur, Damien Cockburn, font grimper les frais à une allure vertigineuse, au point que le studio décide de tout arrêter... C'est alors que Damien a l'idée "géniale" d'entraîner sa petite troupe au coeur du Triangle d'Or pour une expérience de "cinéma-vérité" d'un genre inédit. Mortel...

La Bande-Annonce : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bande-annonce du film, publicité, invitation... C'est vous qui décidez ! BlogBang